En la mémoire de Rachel, morte d’une balle dans la tête…

Rachel Martin, assassinée par son mari manipulateur pervers narcissique

Rachel Martin, assassinée par son mari manipulateur pervers narcissique


25 janvier 2014 – Meurtre de Belfort : le suspect mû par une « irrépressible pulsion de mort », véritable  »coup de folie » et une « jalousie aiguë ».

L’homme, qui présente des « traits de psychopathie, c’est-à-dire d’impulsivité et d’instabilité » et « un sentiment très aigu de jalousie », n’a pas accepté leur récente séparation, qui remonte à quelques semaines.
.
« Froideur et absence d’empathie »
.
Cet homme avait été convoqué au tribunal le 4 février suivant, « pour des faits de menaces et de violences légères sur son ancienne compagne, qui avait néanmoins retiré sa plainte »…
.
« Il était fou de Rachel. Ce soir-là, il voulait la convaincre de se remettre avec lui. Mais il n’aurait pas eu l’intention d’utiliser son arme. »
.
« Ce que j’ai fait est horrible, je l’admets », annonce le quadragénaire, sans émotion. « Je regrette. Je ne peux rien faire pour revenir en arrière. Je pense à ma Rachel, que j’ai tuée et deux autres innocents. Mais je n’ai rien prémédité. »…
.

Rien prémédité … pas l’intention d’utiliser son arme …. Alors même qu’il avait une arme depuis quelque temps et qu’il l’avait emportée avec lui avec deux chargeurs et une boîte de munitions entamée …Les trois corps portaient plusieurs impacts de balles, notamment à la tête. Tous les coups ont été tirés à bout portant…

.

Selon son avocat, Hervé Meraihia présente des « troubles paranoïaques », même si « rien d’objectif » ne peut expliquer ce comportement. « Depuis quelques années, il portait régulièrement une arme »,
L’avocat du meurtrier dit : « Il aurait cédé à des pulsions meurtrières, dans un contexte passionnel. »

.
Allons-nous longtemps laisser le prétexte passionnel servir de défense à ces psychopathes ?

.
La police est interpellée par la « froideur » et « l’absence d’empathie pour les victimes ».
Le procureur décrit un comportement de « psychopathe ».
.
.

Voilà ce que l’on peut lire dans les rubriques « Faits divers » des journaux locaux …

.

Au-delà  du drame …

aidons les victimesIl n’empêche que cet homme, flambeur, imbu de sa personne et dans un sentiment de toute-puissance possédait illégalement depuis quelque temps une arme. C’est avec cette arme chargée, deux chargeurs et des munitions qu’il a attendu Rachel à son nouveau domicile.
Elle avait réussi à lui échapper depuis peu en emménageant avec son enfant dans un nouvel appartement.

Pourtant, Rachel retournait encore voir Hervé, son mari, son assassin, car toujours sous son influence et piégée dans le tourbillon de l’emprise perverse.

Rachel m’avait appelée et nous avions eu un échange 3 jours avant son meurtre. Ensuite plus aucune nouvelle, et pour cause, jusqu’à ce que la Police m’appelle pour l’enquête et m’apprenne son assassinat.

Elle m’avait fait part de sa peur, de la dangerosité de son mari.
Elle m’avait aussi dit qu’elle retournait vers lui … comme « téléguidée »

.

Cela me rappelle l’affaire Dupont de Ligonnès, aussi appelée à juste titre la « tuerie de Nantes » où Agnès a été froidement assassinée par son mari avec ses 4 enfants et même … le chien.
Nous avons été émus en réalisant qu’Agnès Dupont de Ligonnès avait parlé de sa situation et de ses peurs bien longtemps avant le drame et que là aussi, rien n’avait pu être fait, qu’elle n’avait pas trouvé d’écho.

.

La sécurité des enfants dépend d’abord de la capacité qu’a leur mère à se mettre en sécurité et à y rester!

.

.

Ne pas se tromper de cible !

Pour ma part, je constate que lorsqu’il y a un drame, les victimes de manipulateurs pervers narcissiques s’émeuvent, s’enflamment comme elles seules savent le faire, avec toute la puissance de leur empathie.
Pourtant, cette flamme vacille très rapidement pour en arriver à s’éteindre, rendant aux victimes l’espace à nouveau libéré pour parler d’elles même, et c’est certainement normal.

Bien que … bien que…

En observant les échanges dans le Groupe de victimes de manipulateurs pervers narcissiques sur Facebook, je me suis rendue compte qu’une fois la stupeur passée, la colère se porte naturellement contre ces hommes qui abattent leurs femmes par cette haine immature et leur incapacité à gérer la perte de l’ « objet du désir ».

Les victimes s’organisent pour dénoncer leurs agissements, pour proposer des nouveaux critères sensés permettre de mieux les détecter.
Elles hurlent pour dénoncer le manque de réaction de la Police, le manque de compréhension de la Justice.

Bien sûr qu’il y a beaucoup trop de ces fous…Ils sont à tous les étages de la société.
Bien sûr que personne ne peut les forcer à se « soigner » … pour autant que ce soit possible, ce dont je doute.
Bien sûr qu’on ne peut les interner d’office !
Bien sûr que la Police ne dispose ni des effectifs ni même des connaissances psychologiques requises pour protéger les victimes…
Oui bien sûr mais ….

.

Combattre le diable est une lutte déloyale qui risque non seulement de ne jamais aboutir mais qui peut d’une part nous épuiser et d’autre part renforcer leur haine !

« On » ne pourra jamais les soigner… mais nous pouvons aider les victimes à s’éveiller !!

  • Parler est une thérapie
  • Donner un sens à sa souffrance vécue par l’action est une guérison !.

.

Votre sécurité dépend de vos choix, maintenant!

Et, si nous aidions les victimes à puiser plus profondément en elles mêmes le reste d’énergie vitale afin de les pousser à prendre leurs jambes à leur cou, de se mettre hors d’atteinte et d’y rester.
Aidons les à se libérer de leur dépendance affective et de leur addiction à leur bourreau!

Les victimes sont reconnaissables du fait de leur grande capacité à se remettre en question.

Alors pourquoi ne pas utiliser cette ressource là en l’accompagnant dans un objectif de vie et de liberté plutôt que d’enfermement et de soumission à l’autre ?
Ne vous battez pas contre eux – Battez-vous pour vous !!!

Qui s’occupera de vos enfants lorsque vous serez morte ?

Utilisez votre colère comme levier pour sortir de cette situation !

Utilisez cette force vitale pour couper tout lien avec votre bourreau !

[box] Le maintien du lien est mortel – Libérez-vous de votre dépendance[/box]

.

.


.

Des voies existent – Des voix témoignent

 

A toutes les femmes qui n’ont pas encore l’impulsion vitale et risquent de retourner une fois de trop vers leur assassin potentiel …

 Lorna

En mémoire de Rachel, rassemblons-nous!  Remettons au coeur du débat qui nous sommes!
Ne nous battons pas contre eux! BATTONS-NOUS POUR NOUS!
Si je choisis de partager mon histoire, ce n’est pas pour m’épancher sur les comportements pervers, manipulateurs et destructeurs de mon ex-mari mais pour mettre en lumière les actions de la victime que je fus pour se sortir de ce duo mortifère.
Si je l’ai fait, vous pouvez le faire!

lire tous les témoignages: ici

Publicités