Portrait d’un psychopathe intégré dans la société !

Le Pervers Narcissique est reconnu comme « psychopathe » par les psychiatres,
ou
Portrait d’un psychopathe intégré dans la société !

____________

« Tout ce qui ne me détruit pas, me rend plus fort » Nietzsche
Silence, on roture !

Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire…!

Bien que ce texte soit une réflexion tirée de ma propre expérience, toutes similitudes avec un seul personnage existant serait purement fortuite et uniquement produite par la paranoïa de celui-qui s’y reconnaît. Cet article repose sur de très nombreux témoignages ou expériences afin de trouver la meilleure compréhension de cette psychopathologie.

Silence, On torture !

Un "être parfait". ... Du moins sa mère le croit !

Un « être parfait ». … Du moins sa mère le croit !

La vie m’a donné de croiser le chemin d’un petit homme que l’on pourrait définir comme « Pervers Narcissique » et qui rassemble de nombreuses caractéristiques de cette psycho-pathologie. Il a pu me donner l’occasion d’en déceler d’autres encore qui me semblent très pertinentes. Il est devenu mon égérie, que dis-je, un monument, mon sujet d’étude !

Cet homme n’est autre qu’un hypnothérapeute, dont le cabinet est toujours plein car il a créé un réel monopole sur Internet afin d’évincer les concurrents parisiens à son seul bénéfice. Il possède le plus gros site internet traitant des médecines parallèles, un vrai portail incontournable. Il en possède encore une centaine d’autres sur tous les mots clés essentiels pour verrouiller le piège de sa toile. Il lui faut bien tout cela pour qu’il « existe », car selon ses pairs les plus prestigieux, c’est « un être insignifiant« , « inexistant pour eux » ! C’est dans ce type de domaine que le Pervers Narcissique peut exploiter toutes ses « qualités » car il sait s’attirer la sympathie de ceux qui lui sont nécessaires et garder le secret, usant d’un nom d’emprunt, pour ceux dont il n’a que faire ou encore qu’il craint.

Des sympathies conciliantes et peu regardantes, lui permettent de se faire admirer des futurs patients dont il endort la vigilance pourtant toute naturelle. Le silence est d’or lorsque les intérêts sont en jeux. Retrouvant encore là une des caractéristiques du pervers narcissique, il a fait en sorte de se rendre indispensable de quelques personnes haut placées dans la profession en leur assurant un très belle visibilité sur internet et donc en remplissant leurs cours ou leurs cabinets. Il peut dès lors toujours se référer à eux, et cela même s’il n’est rien pour la profession ! Cet homme peu recommandable, est soutenu par le silence complice de certains ses pairs (de moins en mois). Son art de la manipulation et son ego démesuré font que pour l’instant il se sent en toute puissance et intouchable. Pourtant, il vit dans une peur viscérale, atavique. Peur du « qu’en dira-t-on », terreur de perdre la face aux yeux de ceux qu’il «respecte». 

Fuyant toutes ses responsabilités, il accentue encore les pressions sur ses victimes. On retrouve là encore un trait de personnalité assez général chez le Pervers Narcissique qui est de s’organiser de telle sorte que la victime n’ait plus la possibilité de se défendre en l’isolant de son environnement proche et/ou en la privant de toute ressources financières.

Pour illustrer le caractère « étrange » de cet homme je vous confie quelques anecdotes significatives à mon sens: Un jour, dans l’ombre de sa pièce de soin souterraine et sans fenêtre, il se jette par terre en frappant des bras et des jambes au sol tout en hurlant vers le ciel “Dieu pourquoi me veux-tu du bien”. Il affirme aussi qu’il “porte le poids du peuple juif sur les épaules”. Il dit diriger le Bétar et faire partie du Mossad. Il affirme qu’il est le seul à avoir “accès à l’élite” pour le protéger et que tous “les autres ne sont que des guignols” (les avocats, conseils surtout et même les juges) …. Il semble bien avoir un âge émotionnel de 11 ans ce qui ne l’empêche pas d’affirmer vouloir “devenir religieux dans ses vieux jours”.

Tout ceci n’est pas à prendre à la légère même si cela porte à rire. Il ne faut pas oublier que cet homme reçoit tous les jours 10 patients à qui il prodigue son aide ! A partir du moment où les grands professionnels qui ont été informés de ceci, ses enseignants, les présidents de fédérations dont il ne fait pas partie bien qu’il l’affirme sur le net se taisent et deviennent donc complices du délit, rien ne pourra arrêter cet homme. Heureusement, des consciences s’éveillent. Nous connaissons tous l’influence que peut avoir un thérapeute, et encore plus un hypnothérapeute sur son patient. Comment un homme au mental aussi glauque peut-il aider sainement un patient déjà affaibli et en souffrance ? On peut donc imaginer les immenses dégâts qu’il va continuer de faire pendant les années. Mais, inconscient, il s’en fiche et continue de s’amuser de ses  patients inconscients qui arrivent nombreux. Des patients avec qui il peut donc « jouer » en lâchant ses jeux de mots vaseux et allusions morbides lors des transes hypnotiques.

Pour lui, « une bonne séance » est une séance où il a pu s’amuser, où il a pu user de tout son art du jeu des mots…

Geneviève SCHMIT ©  Toute reproduction, même partielle est interdite sans l’accord de l’auteur

2008

Publicités